J’ai testé le RPM ou comment être au top cet éte ! 

Bon les nénettes, on va se dire les choses. Enfin, JE vais vous dire une chose : je déteste le sport. Enfin non, c’est pas vrai. J’aime le sport mais je n’aime pas en faire (logique ?). C’est simple, je n’ai pas de motivation à en faire toute seule. Que ce soit le jogging, la natation, le vélo d’appartement, enfin tout en gros. Par contre, ce que J’ADORE faire, c’est manger et certainement pas que des repas équilibrés et, mine de rien, l’été approche à grands pas et c’est HORS DE QUESTION de balancer tous mes maillots de bains donc j’ai décidé de me mettre au sport et pour ça, j’ai commencé… LE RPM !

Quoi ? C’est quoi le RPM ?

 

Le RPM (rotation par minutes)  est un programme de cyclisme en salle, dans le cadre duquel vous roulez au rythme de la musique mais bon, pas du Céline Dion non plus, c’est plutôt de la bonne house-techno, vous voyez le genre… Ce qui motive, c’est le fait de se retrouver avec d’autres personnes, rouler sur de la bonne musique et le tout, dans une ambiance de boîte de nuit !

Le cours dure 45 minutes et il permet de brûler en moyenne 675 calories ! Oui oui, vous avez bien compris, 6  7  5 !!! Au début, on s’échauffe afin d’augmenter la température de notre corps. Pour commencer, ça va, c’est gérable.

Ensuite, on augmente la vitesse ET l’intensité afin de se rapprocher de notre cadence maximale. Le coach vous fera grimper les pires collines de votre vie ! Au début, je faisais la big boss, du style, allez, finger in the noise. Et non, aucun finger in the noise, j’étais mais littéralement dans la 4ème dimension. Je n’ai JAMAIS autant transpiré de ma vie mais pour tout vous dire, ça fait un bien fou ! Ça libère vraiment l’esprit !

Pour terminer le cours, on récupère tranquillement. Le son de la musique ralentit et notre respiration commence à ressembler à autre chose qu’une otarie étant au bord de l’asphyxie.

Pour celles qui se disent : je ne vais JAMAIS y arriver, ne vous inquiétez pas, c’est à vous de régler l’intensité de votre vélo et vous pouvez vous arrêter à tout moment.

Ça y est, les 45 minutes sont achevées (moi aussi d’ailleurs). On a les jambes toutes légères, le cœur boosté et l’esprit libéréééééé (délivrééééééée. ok je sors.).

Bon, et tout ça, à quelle fréquence ?

Pour commencer, je suis ce cours une fois par semaine durant un mois. Après, je vais pouvoir le suivre 2 fois par semaine. C’est toujours mieux de commencer gentiment pour ne pas être trop dégoûté mais ça, c’est comme vous le sentez.

Si vous suivez ce cours 2 fois par semaine, vous verrez des résultats au bout d’un mois environ et vous aurez de plus en plus d’endurance.

Bon, et ces cours, on les suit où ?

Tous les fitness proposent ce cours ! Il suffit de demander à votre fitness le programme des cours et c’est partit, vous vous inscrivez !

Et comme matériel, on a besoin de quoi ?

Des baskets dans lesquelles vous pourrez assumer 45 minutes de RPM, une bouteille d’eau et une serviette (oui, vous allez transpirer, oui, même si vous êtes la fille la plus glamour de la salle de sport).

Voici une vidéo où vous pourrez voir un aperçu d’un cours RPM :

 

 

Pour plus d’informations sur ce cours :

http://w3.lesmills.com/france/fr/classes/rpm/about-rpm/

 

 

 

Laissez votre commentaire !