Carte postale ; Zermatt

Carte postale ; Zermatt

Hola Chicas !

On se retrouve aujourd’hui avec un article qui va parler de mon petit séjour à Zermatt ! En tant que bonne Suisse, je passe mes vacances d’hiver à la montagne, bien évidemment. J’aime aussi me prélasser sous les cocotiers mais pour moi, janvier rime avec hiver et hiver rime avec ski. Et oui, c’est comme ça en Suisse. Alors voilà, avec mes parents, nous sommes partis à Zermatt. Vous ne connaissez pas ? C’est une station de ski qui se trouve dans le canton du Valais, en Suisse. Et oui, en plus du chocolat et du fromage, nous avons aussi les plus jolies montagnes qui puissent exister. Enfin bref ! Dans cet article, vous allez découvrir tout ce que j’ai fait durant ces 4 jours; ce que j’ai bu, ce que j’ai mangé, etc.


Le premier jour

Après avoir passé 3 heures dans la voiture, on voulait flâner, faire tranquille . On a posé nos bagages à l’hôtel et on est parti dans le village histoire de boire l’apéro !

On a posé nos petites fesses dans un bar ULTRA cool. Ils servent des cocktails à tomber et il y a un chanteur accompagné de sa guitare qui fait planer une ambiance très montagnarde et très festive. J’ai bu un cocktail (sans alcool car à 15:00, ça a du mal à passer) à base de cranberry et de menthe. Mon papa quant à lui est resté fidèle à la bonne bière Suisse et ma Maman à un vin blanc très connu dans le Valais ; un Fendant.


Le premier soir

Évidemment, on a pas pu résister au plat typiquement Valaisan que l’hôtel proposait ; une bonne raclette ! Un délice. Chez eux, les parts sont gigantesques par rapport à chez nous mais bon, de temps en temps, il faut bien se faire exploser le bide ! En entrée, on a eu un plateau de viande séchée, qui accompagnait à merveille la raclette. En dessert, il y avait un strudel aux pommes et aux poires. Après avoir mangé ma 6ème raclette, rien que le fait de prononcer le mot “dessert” me donnait envie de m’écrouler alors j’ai passé mon tour.


Le deuxième jour

À la base, on était censé skier. Pas de bol, toutes les pistes étaient fermées. Non, non, pas à cause du temps mais à cause de la température ! -25 les gars ! -25 !!! Je n’aurai jamais survécu. Du coup, on a flâné dans le village et dans le spa de notre hôtel.

Le vieux Zermatt

Un bon chocolat chaud


Le deuxième soir

Le deuxième repas s’est encore déroulé à l’hôtel ! En entrée, il y avait un buffet de salade ainsi que des penne au pesto. C’était divin. En plat principal, le restaurant proposait des côtelettes d’agneau avec du risotto au citron. J’ai opté pour du bœuf car l’agneau et moi, ça fait beaucoup. Ce fut tellement bon que je n’ai même plus pensé à faire mes petites photos. En dessert, j’ai pris un café Baileys. Pour dormir, ce n’est pas le top mais c’est tellement bon.


Le troisième jour

Le jour le plus cool de tout le séjour. On a enfin pu skier ! Le froid se ressentait moins car il y avait beaucoup de soleil ! Pas un nuage à l’horizon, la neige n’était pas géniale mais le paysage à lui seul suffit pour en mettre plein la vue.

 

Ça se la pète au Blue Lounge

La belle vue de la chambre de mes parents

La vue magique de Blue Lounge

Ma petite maman

Mon papa

La classe à Dallas !

À midi, on s’est affalé au Blue Lounge, un bar en plein air qui offre une vue à couper le souffle sur le Mont-Cervin. On a mangé une flammekueche et j’ai bu un chocolat chaud histoire de pouvoir me taper une bonne petite sieste.

(il tapait la discute à des suisses-allemands)

Rivella ; LA boisson la plus Suisse qui existe !

Encore un chocolat chaud

Et du vin Valaisan, bien sûr !


L’après-ski

Pour terminer en beauté cette journée de ski, on s’est dirigé au Cervo. C’est un bar “après-ski” qui se trouve dans le village, à la fin de la piste de ski. Ambiance de fou ! Chanteur à la guitare, petite couverture pour tenir chaud et surtout ; café Baileys et vin chaud !


Le troisième soir

Le dernier soir, on a mangé dans un restaurant qui se trouve sur la Bahnhofstrasse, la rue principale du village. Le restaurant se nomme “Le Gitan” et là-bas, toutes les viandes et tous les poissons sont cuits au feu de bois. Ça donne un goût légèrement fumé. À tomber par terre ! Pour ma part, j’ai mangé un filet de bœuf avec du gratin de pommes de terre. Le seul hic est que le restaurant est TRÈS tamisé du coup, on ne voit quasi pas les assiettes, mais en bouche, ça reste magique.

Résultat de recherche d'images pour "le gitan zermatt"

Le Gitan

Le verre du soir

Pour finir notre petit séjour en beauté, on est retourné dans le bar du premier jour. Le chanteur était de nouveau présent, accompagné de deux autres musiciens. Ils jouaient tooooous les genres de musique. C’était top. J’ai bu un cocktail, cette fois avec alcool, quand même. En rentrant à l’hôtel, il faisait nuit et donc, on a pu profiter de la splendeur du village illuminé par les centaines de lumières accrochées sur les façades des maisons.


Zermatt by night


Et voilà ! C’est comme si vous y étiez non ? Alors, est-ce que Zermatt vous fais autant rêver qu’à moi ?

Laissez votre commentaire !